Menu
Mon compte

Calimero

Actualité

publié le
05/03/2019
- par Bela

Dans Calimero, nous allons essayer de comprendre ce que nous ne voulons pas entendre. Nous : trois hommes blancs hétéro, dans la cinquantaine. Nous voulons éprouver et faire l’expérience de l’irritation que provoquent notre place, nos positions, nos privilèges, nos actes.

Comment affronter, ressentir, et faire ressentir ce que notre masculinité, notre blanchitude, notre hétérosexualité, nos positions prétentieuses et pleines d’orgueil, notre égoïsme, notre domination, notre paternalisme provoquent, étouffent, détruisent, ignorent ?

Calimero est l’ultime thriller, celui de notre conscience, sa véritable nature, notre véritable nature, celle qui se cache derrière nos affirmations bienveillantes, notre souci apparent d’égalité, notre gêne affichée de l’injustice, notre humour sans faille, notre ironie élégante et notre simple et habituelle mauvaise foi.

Toute vérité est bonne à dire, paraît-il… mais à entendre  ?

CALIMERO_teaser from Transquinquennal on Vimeo.

Représentations du 19 au 30 mars 2019, au Théâtre Les Tanneurs à Bruxelles.  

AFTER TALK DETOX

En lien avec le spectacle, les After Talk Detox se veulent être des temps d’échanges et de débats permettant à tout.e un.e chacun.e de s’exprimer sur ces rapports de force et de domination. À vous la scène et la parole pour partager votre point de vue, vos coups de gueules, vos témoignages, vos idées sur ces questions qui nous concernent tous. Ces moments seront ponctués d’interventions ou performances d’expert.e.s militant.e.s qui travaillent sur ces sujets.

Les mercredis 20 et 27 mars 2019 – 21h. Entrée libre.

CRÉDITS
Avec : Bernard Breuse, Miguel Decleire, Stéphane Olivier
Direction technique : Claudine Perron
Création lumière : Nelly Framinet
Dramaturgie : Laura Vauquois
Production : Brigitte Neervoort
Merci à Gia Abrassart, Tunde Adefioye, Oliviero Aseglio, Lucile Choquet, Nadège Lharaig, Emilie Martineau, Magali Michaux, Rachael Moore, Milady Renoir
Production : Transquinquennal, Théâtre Les Tanneurs
Photo : Ophélie Longuépée