Menu
Mon compte

Projection de Samouni Road

Actualité

publié le
30/11/2018
- par Bela

Le 03 décembre dans le cadre du Cinémamed, la Scam vous propose de découvrir à Bozar Samouni road, de Stefano Savona, qui a reçu l'’Œil d’or - Le Prix du documentaire au Festival de Cannes 2018. Le film suit le quotidien d'une famille de Gaza, peu après l'opération « Plomb durci », puis un an plus tard.

 

Le film, Samouni road

Mêlant prives de vues réelles et scènes animées, le réalisateur restitue le quotidien d’une famille pendant l’opération « Plomb durci » menée par l’armée israélienne à Gaza en 2009

Dans la périphérie rurale de la ville de Gaza, la famille Samouni s’apprête à célébrer un mariage. C’est la première fête depuis la dernière guerre. Amal, Fouad, leurs frères et leurs cousins ont perdu leurs parents, leurs maisons et leurs oliviers. Le quartier où ils habitent est en reconstruction. Ils replantent des arbres et labourent les champs, mais une tâche plus difficile encore incombe à ces jeunes survivants : reconstruire leur propre mémoire.

Au fil de leurs souvenirs, Samouni Road dresse un portrait de cette famille avant, pendant et après l’événement qui a changé leur vie à jamais.

 

Scénario: Stefano Savona, Léa Mysius, Penelope Bortoluzzi
Réalisation : Stefano Savona
Animation : Simone Massi
Production : Picofilms (France)
Coproduction : Alter Ego Production (France), Arte France Cinéma (France), Rai Cinema (Italie)

« Le jury a décidé de décerner L’Œil d’or – Le Prix du documentaire au film Samouni Road de Stefano Savona, pour l’intelligence de son dispositif, la juste distance du point de vue, la délicatesse de son regard, la brillante et subtile utilisation de l’animation et pour la force de sa proposition narrative. Autant d’éléments qui contribuent à nous plonger dans une proximité exceptionnelle avec des êtres pris dans la réalité insupportable du conflit israélo-palestinien ».

Lire ici la critique de Télérama et celle du Monde.

L'auteur, Stefano Savona

Stefano Savona est né à Palerme. Il a étudié l’archéologie en Italie et en Angleterre avant de s'installer à Paris. Il a participé à plusieurs missions archéologiques au Soudan et au Moyen-Orient. C’est surtout cette région du monde qu’il raconte dans ses films depuis qu’il se consacre à la réalisation de long métrages documentaires, parmi lesquels Carnets d’un combattant kurde(2006), Plomb durci (2009), Tahrir place de la Libération (2011).

L’Œil d’or

L’Œil d’or - Le Prix du Documentaire a été créé en 2015 par la Scam avec la complicité du Festival de Cannes, en partenariat avec l’Ina et avec le soutien d’Audiens.

Le prix a déjà récompensé Agnès Varda et JR pour Visages, Villages (France, Sélection Officielle, 2017) ; Eryk Rocha pour Cinema Novo (Brésil, Cannes Classics, 2016) et Marcia Allende Tambutti pour Allende mi abuelo Allende (Chili, Quinzaine des Réalisateurs, 2015).

En pratique

La projection aura lieu à Bozar le 3 décembre 2018 à 20h, en partenariat avec le Festival Cinémamed.

La Scam a le plaisir d'offrir quelques places à ses membres : pour en bénéficier, merci de bien vouloir nous écrire à l'adresse actionculturelle@scam.be.