Menu
Mon compte

Victor Horta, une conférence illustrée

Actualité

publié le
08/09/2017
- par Bela

VICTOR HORTA, UNE CONFÉRENCE ILLUSTRÉE

DE MICHÈLE GOSLAR

70 ans après sa disparition, son œuvre tombe dans le domaine public, libérant, enfin, la diffusion de son œuvre immense et révolutionnaire !
Une conférence illustrée, par Michèle Goslar

Victor Horta est décédé le 9 septembre 1947 à l’Institut médico-chirurgical d’Etterbeek dont il fut l’auteur d’agrandissements en 1923. Il avait 86 ans.
Contrairement à ses collègues de l’Art Nouveau, il ne se contenta pas de fioritures décoratives, mais bouscula la conception de la maison bruxelloise en faisant entrer la lumière dans ses maisons grâce au recours au métal industriel, aux puits de lumière, aux lanterneaux, à des miroirs agrandissant fictivement l’espace réduit des façades. Il y instaura aussi le confort moderne, les matériaux précieux, les découvertes récentes et le luxe.
Si l’Hôtel Tassel signa le lancement, en 1893 de L’Art Nouveau en Belgique (et sans doute ailleurs), la Gare Centrale, le Palais des Beaux-Arts, l’hôpital Brugmann ou La Maison du Peuple furent, quant à elles, des constructions manifestant son talent d’ingénieur.
Luttant à la fois contre le gouvernement voulant imposer le style Renaissance flamande, contre ses confrères hostiles à son arrogance, contre le public ne comprenant pas son architecture, contre Léopold II favorisant les architectes étrangers, contre les catholiques trouvant son style obscène, Horta fut un génie bafoué qui vécut le saccage de son hôtel Roger de son vivant, ne connut ni la destruction de l’Hôtel Aubecq, ni celle de la Maison du Peuple, ni l’incendie de l’Innovation…
Il trouva, heureusement, à la Loge, les amis qui lui permirent d’exprimer son talent et ses idéaux.
Travailleur acharné, il sacrifia à son art non seulement les honneurs, l’appât du gain, mais aussi son bonheur personnel.
En quoi Horta est un architecte révolutionnaire, pourquoi fut-il mal aimé ? Ces deux questions seront les axes de la conférence.

 

LE 9 SEPTEMBRE 2017 À 19H au Poème 2

 

 

Auteur(s) associé(s)