Menu
Mon compte
  • Écrit
Revenir à la liste des oeuvres

Le double fond

Oeuvre

littérature générale

Le narrateur rencontre Estèle dans un bureau de traduction. Ce sera pour lui le début d´une obsession qui, après lui avoir fait connaître le bonheur absolu, le torturera jusque dans ses rêves... à elle et le poussera à inventer l´érographe. Tour à tour très près l´un de l´autre, puis très éloignés, ils partageront les mêmes passions - la littérature (surtout elle) et la musique (surtout lui) - et hanteront les mêmes espaces d´aujourd´hui - les rues de Bruxelles, ses appartements, ses librairies, ses salles de concert...

Extrait: 

<p>Est&egrave;le &eacute;tait devenue ma vie. Elle prenait possession de mes nuits sans sommeil comme elle envahissait mes journ&eacute;es de travail. Je n&acute;allais plus au bureau, j&acute;allais voir Est&egrave;le. (...) La nouvelle a fait grand bruit au bureau. Paolo semble soucieux. J&eacute;r&ocirc;me, Axel et Pierre nous observent l&acute;oeil en coin, un l&eacute;ger sourire de commis&eacute;ration empreint de jalousie &agrave; fleur de l&egrave;vres. Et puis quoi! Nous avons bien le droit de nous aimer! Nous travaillons presque exclusivement ensemble. Je veux relire tous ses textes, v&eacute;rifier son orthographe quelque fois h&eacute;sitante, comprendre la moindre de ses virgules, deviner les volte-face de son esprit dans chaque choix de mots, sentir les formes de son corps dans chaque tour de phrase. Ses chiasmes sont les jambes qu&acute;elle croise sous son bureau, ses m&eacute;taphores &eacute;voquent le paysage vari&eacute; de son doux visage, ses incises ses seins volontaires, ses envol&eacute;es lyriques le chant de sa voix de sir&egrave;ne, ses synecdoques ses battements de cils frondeurs, ses anacoluthes ses brusques sautes d&acute;humeur. Je veux la prendre par ce qu&acute;elle a de plus pr&eacute;cieux et de plus secret, plus encore que les multiples tours et d&eacute;tours de ce corps que je commence &agrave; conna&icirc;tre par coeur: je veux la lire dans ses traductions, la d&eacute;couvrir, la reconna&icirc;tre.</p>

Fiche

Editeur 
L. Wilquin
Année 
1997