Menu
Mon compte
  • Spectacle vivant
Revenir à la liste des auteurs

Biographie 

Fernando Martín, danseur et chorégraphe est né en 1963 dans la Mancha (Espagne). Après une formation classique et moderne en Espagne et à Bruxelles (à l’école Mudra), il est engagé par l’Opera d’Avignon, le Ballet de Barcelona, La Dart Cia de Dansa et le Teatro del Liceo. En 1989, il retourne en Belgique pour rejoindre la Cie Archipel Sud à Namur (compagnie composée par des danseurs issus de l’Ecole Mudra). En 1991, il se joint à la Cie Pierre Droulers et, entre 1992 et 1995, danse pour la Cie José Besprovany. A la fin de l’année 2006 il fonde sa propre compagnie, la Fuepalbar Cie Martí-Martín, en tandem avec Mònica Martí Aguiar avec qui il signera plusieurs créations (En er mundo, Mejunje, Te forras, Bubulebetó, Dansita del bar), ainsi qu’un solo personnel Pero que dice, Tolgaz? et ce, tout en poursuivant sa formation auprès de Trisha Brown (1993) et de Julyen Hamilton (1998). Il n’en oublie pas pour autant ses talents d’interprète qu’il continue à mettre au service de créateurs comme Alexander Barvoets, Eric Raeves, Bud Blumenthal, José Besprosvany et Ingrid von Wantoch Rekowski.

Durant la fin des années 90, il aborde aussi d’autres aspects de la scène, telle que la chorégraphie d’un spectacle musical sur Jacques Brel, mis en scène par Andrew Wale (Temse, 1998), l’assistanat à la mise en scène auprès de José Besprosvany pour Prométhée enchaîné, adaptation de Henry Bauchau d’après Eschyle au Théâtre du Rideau de Bruxelles (1998) et assure la chorégraphie pour les opéras Mahagonny Songspiel et Happy End de Bertolt Brecht et Kurt Weil, mis en scène par Ian Burton (Antwerpen – Maastricht, 1999).
Il signe la chorégraphie J’ai débarqué dans ce temps pour la jeune compagnie de danse Passarelle-01 (2001).

Il a toujours partagé son énergie entre des activités de professeur de danse (à l’Association de la Danse en Espagne, à l’Ecole nationale des Arts du Cirque à Bruxelles; au Training Programme de Charleroi/Danses; à Danse in City, pour les compagnies Pierre Droulers, Michèle-Anne De Mey,      Ultima Vez, Thor, et l’Ecole ArtenDanse…) et ses propres créations : Mismorigen (1999) (Prix SACD de la création chorégraphique 1999), Ten-sueño (2002), Mordre à Travers (2004), Drink your wine in my glass (2006) (Nomination au Prix du Théâtre et de la Danse 2006) et Ensimismados (2007-2008). En outre, ces dernières années, il a également collaboré à des projets d'autres artistes : assistant et répétiteur sur Territoires Intimes, de Michèle Noiret (2004), assistant et interprète pour 9, de José Besprosvany (2005-2006) et reprise de rôle dans la pièce Les Arpenteurs de Michel Noiret (2008) et A propos de Butterfly de José Besprosvany (2009-2010).

Sa dernière création en date est So, call me I.K. & Friends, une pièce pour cinq danseur en trois temps, trois univers, pour un "même" mouvement.

Il réalise une formation de trois ans en shiatu et Do-in avec maître Yushi Kawada (1993-1995) et tu de Sei-Ki avec maitre Kischi.

Il est praticien de Tai-chi (école Yang) et du Yoga (Iyengar).