Menu
Mon compte
Revenir à la liste des auteurs

Biographie 

Titulaire d’un Master en Histoire (ULG 96)  et diplômée du Conservatoire Royal de Liège (98), Ingrid Heiderscheidt est comédienne depuis.  Elle a joué dans « Le Chagrin des Ogres » m.sc. Fabrice Murgia, « Trop de Guy Béart tue Guy Béart » m.sc. Jean-Michel Frère, « En attendant Gudule » m.sc. Virginie Strub, « Cendrillon » m.sc. Joël Pommerat… 

Elle est co-auteure de « Trop de Guy Béart tue Guy Béart » avec Jean-Michel Frère et Nicolas Buysse, « Rdv au bar » avec Sylvie Landuyt et Emilie Hermans, et « Happy hours 5/7 » avec Nathalie Mellinger, Patricia Barakat, Grégory Carnoli et Rachid El Daïf

Au cinéma, on a pu la voir dans « La sage-femme » de Martin Provost, « Faut pas lui dire » de Solange Cicurel, « Bienvenue à Marly Gomont » de Jérôme Rambaldi, « Je suis supporter du Standard » de Riton Liebman, « Kill me please » de Olias Barco, « ça rend heureux » de Joachim Lafosse, « Ultranova » de Bouli Lanners, « Saint-Cyr » de Patricia Mazuy…  Dans plusieurs court-métrages, dont « Calamity » de Séverine De Streyker et Maxime Feyers (prix d’interprétation au BSFF 2017), « Partouze » de Mathieu Donck, « Ingrid fait son cinéma » de Véronique Jadin, « Putain Lapin » de Guérin Van de Vorst (prix d’interprétation au  Court en dit Long, Paris 2010), …

Elle a co-écrit « Osez la Macédoine » avec Guérin Van de Vorst (prix d’interprétation au Ciudad de Soria 2015),  « Pas plus con qu’un steak » avec Laura Wandel et Guérin Van de Vorst, « Side B. » avec Nicolas Buysse et David S. Prudhomme. Ingrid a écrit et réalisé un kino « Un jour, mon prince. » et est actuellement en postproduction de « La meilleure manière de… » Cynapse Production, dont elle est également la scénariste.