Menu
Mon compte
  • Écrit
  • Spectacle vivant
  • Sonore
  • Audiovisuel
Revenir à la liste des oeuvres

Café des patriotes

Oeuvre

théâtre - texte
Titre secondaire  1953. Les adieux. Café des patriotes
Café des patriotes

'On ne peut pas s’aimer quand on n’a rien' , dit Carmen, la jeune serveuse, à Julien. Le couple éclate. Willy, le patron du Café, en pleine ascension sociale, se présente sur les listes du Front national. Yvonne, la chef-serveuse, dit qu’elle croit exclusivement aux forces de la joie, mais elle va voter pour son patron. Un journaliste alcoolique et son amie, militante acharnée de la vérité, cherchent à débusquer les responsables des attentats. Simon Florkin, un vieux résistant de guerre, affirme qu’'il n’oubliera jamais'.
Cette pièce a été publiée en 1998 dans un volume des éditions Didascalies rassemblant Les adieux, 1953 et Café des patriotes.

Fiche

Editeur 
Didascalies
Année 
1998