Menu
Mon compte
  • Écrit
  • Spectacle vivant
  • Sonore
  • Audiovisuel
Revenir à la liste des oeuvres

Toréadors

Oeuvre

théâtre - texte

D'un côté, Momo, originaire du Maghreb, gérant d'un petit salon-lavoir ; de l'autre, Ferdinand, fils d'immigrés russes, sans travail et sans domicile fixes ; entre ces deux exilés, un pantalon usé et sali. Une fable moderne sur un monde où les rapports entre les hommes ne sont plus régis que par l'économique et l'individualisme, et où les plus rusés portent l'estocade finale. (Ed. Lansman)

Extrait: 

<p style="text-align: justify">Un salon-lavoir. Momo en est le g&eacute;rant. Ferdinand entre comme un type qui se lance &agrave; l'eau. (Costume, cravate, mais le tout terriblement &eacute;lim&eacute;. On sent la g&ecirc;ne financi&egrave;re) MOMO C'est ferm&eacute;. FERDINAND Il est 6 heures moins cinq! MOMO C'est ferm&eacute; &agrave; six heures moins cinq! FERDINAND C'est ferm&eacute; &agrave; six heures. MOMO C'est ferm&eacute; quand je le dis. FERDINAND (le prenant de tr&egrave;s haut) Dites donc, savez-vous qui je suis? MOMO Rien. Personne. FERDINAND (d&eacute;sar&ccedil;onn&eacute;, bless&eacute;) Je...Je...Je Ferdinand l&egrave;ve brusquement le bras et laisse aller la t&ecirc;te en arri&egrave;re. MOMO Qu'est-ce qui vous prend? FERDINAND Je saigne. MOMO Je ne vois rien. FERDINAND Je saigne &agrave; cause de vous. MOMO A cause de moi? FERDINAND &quot;Rien&quot; &quot;personne&quot;, c'est une agression. Des petits mots durs comme le caillou. Vous me les lancez en pleine face, &agrave; bout portant. Forc&eacute;ment, j'ai le nez en sang! MOMO Monsieur, il est six heures. Le salon-lavoir est ferm&eacute;. Je vous souhaite une bonne soir&eacute;e. FERDINAND Je veux laver mes v&ecirc;tements. MOMO Laissez votre linge et revenez demain. FERDINAND Ca ne me convient pas. MOMO Vous &ecirc;tes un crampon, vous, c'est &ccedil;a? FERDINAND Vous avez des toilettes? MOMO Oui, l&agrave;. Ferdinand sort de sc&egrave;ne. On l'entend ouvrir une porte, il revient. FERDINAND Ce sera parfait pour me d&eacute;shabiller. MOMO Vous allez vous d&eacute;shabiller? FERDINAND Je veux laver mon pantalon. Je me d&eacute;shabille dans vos toilettes, je vous passe le tout. MOMO Il n'en est pas question. FERDINAND Mais si, mais si. Au travail. Ferdinand sort de sc&egrave;ne. De la coulisse, il jette son pantalon sur le plateau. Momo ne les ramasse pas.</p>

Fiche

Editeur 
Lansman
Année 
1999