Menu
Mon compte
  • Spectacle vivant
  • Écrit
Revenir à la liste des auteurs

Biographie 

Né en 1978, Ludovic Flamant se fait d’abord connaître par le Prix International Jeunes Auteurs qu’il remporte en 1995 et 1997. S’en suivront deux pièces de théâtre (« Peep Show » en 2002 et « Il ne viendra plus personne » en 2006, Lansman) ainsi qu’un roman (« Etre Vera » en 2003, L’Hèbe/Luc Pire). Vers la même époque, il reçoit également le Prix Geneviève Grand’Ry pour l’ensemble de ses poèmes.
Mais depuis 2005, il se considère avant tout comme un auteur jeunesse avec des titres tels que « Trop la honte », « Les poupées c’est pour les filles », « Des livres plein la maison », « Tout nu ! » aux éditions Pastel, ou encore « Emilie Pastèque » chez Thierry Magnier, « Petites filles des quatre saisons » chez Bayard ou « Il était mille fois » aux Fourmis Rouges. Dix-sept albums à ce jour.
Il lui arrive aussi de traduire des œuvres néerlandaises ou américaines (« Les enfants fichus » de Edward Gorey aux éditions Attila, notamment).