Menu
Mon compte
  • Spectacle vivant
  • Écrit
Revenir à la liste des oeuvres

Nés l'un pour l'autre

Oeuvre

théâtre - texte

Dans une clinique, la baronne et la femme du garagiste accouchent en même temps. A leur chevet défilent et se confrontent des mondes sociaux bien différents. Mais n´y aurait-il pas eu échange des bébés? L´affaire se complique quand , vingt ans plus tard, les familles se rencontrent fortuitement et que les enfants, en âge de convoler à présent, s´éprennent l´un de l´autre.

Extrait: 

<p>Acte II, sc&egrave;ne 1 Vingt ans plus tard. Les familles de la Plombi&egrave;re et Desnulles visitent le mus&eacute;e Tussaud. Tout naturellement, par une des entr&eacute;es de la salle, Charles-Hubert, Marie-Astrid et leur fille s&acute;approchent du public. Charles-Hubert : (Examinant un spectateur) N&acute;est-ce pas le Comte d&acute;Egmont? Marie-Astrid : En effet, mon ami. Il suffit de lire l&acute;&eacute;tiquette &agrave; c&ocirc;t&eacute;. Charlotte-Emilie : Ils devraient la coller sur le nez. Charles-Hubert : Un peu de respect, voyons Charlotte-Emilie! C&acute;est l&acute;Histoire qui nous contemple! Marie-Astrid : N&acute;est-ce pas l&acute;inverse, mon ami? De l&acute;autre c&ocirc;t&eacute; de la salle, les Desnulles arrivent pr&egrave;s du public. Josiane : (En arr&ecirc;t devant une spectatrice) Mon Dieu, regarde un peu cette femme-l&agrave;. Elle a un probl&egrave;me avec sa jupe! J&acute;aime autant pour elle que pour moi! Freddy : Elle est rudement bien roul&eacute;e, hein Louis? Louis : C&acute;est Marylin Monroe, Papa. Josiane : Mais tu veux bien ne pas toucher, Louis! C&acute;est marqu&eacute; sur le panneau! Freddy : Laisse donc le petit ! Ca l&acute;int&eacute;resse de voir comment elle est faite, cette poup&eacute;e! Josiane : Il a bien le temps, va! Charles-Hubert : (Poursuivant de son c&ocirc;t&eacute;) Et voil&agrave; le Duc de... le Duc de... Je ne le reconnais pas celui-l&agrave;. Charlotte-Emilie: C&acute;est normal, l&acute;&eacute;tiquette est &agrave; l&acute;envers! Marie-Astrid : Le Duc de Franchimont... Charles-Hubert : Bien s&ucirc;r, je l&acute;avais sur le bout de la langue! Quel lueur d&acute;intelligence dans le regard! C&acute;est saisissant! Marie-Astrid : Je n&acute;ai jamais rien vu de semblable! Charlotte-Emilie : Et pour cause! Josiane : (En extase devant un spectateur) Mon Dieu, le bel homme, c&acute;est s&ucirc;rement un acteur! Freddy : (Serrant la main du spectateur) Quelle impression d&eacute;sagr&eacute;able quand on lui serre la main. Essaie un peu, Louis! Josiane : Personne ne m&acute;emp&ecirc;chera de le prendre en photo celui-l&agrave;! Tire-toi, Freddy! Freddy : Voyons, Josiane, tu vas le faire fondre! Josiane: C&acute;est moi qui fonds! Ah tu vois, c&acute;est celui qui a jou&eacute; dans Chapeau Melon et bottes de cuir! Freddy : Comment tu sais &ccedil;a? Josiane :C&acute;est marqu&eacute;. Alain Melon! Charles-Hubert : Quelle &eacute;motion, Marie-Astrid! Le Duc de Guise en personne! Et silence, Charlotte-Emilie! Une impertinence de plus et je me verrai dans l&acute;obligation de vous priver de sports d&acute;hiver. Marie-Astrid : Voyons, Charles-Hubert, ne faites pas d&acute;&eacute;clat dans ce mus&eacute;e! Charles-Hubert : Et quel mus&eacute;e pr&eacute;cis&eacute;ment ! Que le monde entier envie mais que boude notre fille! Le mus&eacute;e de cire de Madame de Tussaud ! Charlotte-Emilie : J&acute;en ai rien &agrave; cirer. Et puis d&acute;abord, c&acute;est Madame Tussaud. Charles-Hubert : Tussaud, de Tussaud! C&acute;est la m&ecirc;me chose! Charlotte-Emilie : C&acute;est bien la premi&egrave;re fois que j&acute;entends dire &ccedil;a. Marie-Astrid : L&agrave; vous m&acute;&eacute;tonnez, Charles-Hubert. Et maintenant, calmez-vous, il y a des gens qui viennent par ici. Charles-Hubert se fige aussit&ocirc;t. Freddy : Dis Josiane, c&acute;est pas croyable! Le mannequin, l&agrave;, tu ne trouves pas qu&acute;il ressemble furieusement &agrave;...&agrave;... Charles-Hubert : Le Snul ! (Freddy est tout saisi) Quel heureux hasard! Quelle co&iuml;ncidence &eacute;</p>

Fiche

Année 
1993