Un cancer mon amour

Elle ne savait que dire. Il y avait bien le traditionnel « Ce n’est pas grave, ça va aller », mais assurément, cette phrase aurait dénoté avec l’annonce d’un cancer du poumon. Sans surévaluer sa place dans ce bas monde, Victor estimait tout de même que c’était « grave ». Publié sous le pseudonyme d'Aline Kriek.

Fiche

Année
2008