Menu
Mon compte
  • Sonore
  • Écrit
Revenir à la liste des auteurs

Biographie 

Carine Demange a longtemps œuvré au sein de compagnies de danse, de théâtre, de collectifs pluridisciplinaires ou auprès du jeune public, autant dans un centre culturel que dans les écoles.

Diplômée en anthropologie culturelle, elle a été très active dans le milieu musical, puis au sein de compagnies de danse et de théâtre et de collectifs pluridisciplinaires. Depuis 15 ans, elle collabore principalement avec le Centre culturel Jacques Franck. Depuis 2009, elle y coordonne un projet pilote de professionnalisation à destination des danseurs hip hop belges.

Associée à Radio Campus Bruxelles, elle y anime de nombreuses émissions culturelles et musicales, a en charge la programmation des créations et la production des pièces pour le réseau Radia. Par ailleurs, elle prend part à l’organisation d’événements culturels et alternatifs ou à des rendez-vous autour de l’agriculture paysanne.
 
Au sein d'Athanor, asbl de production audio-visuelle, Carine participe à la réalisation de documentaires de cinéma, à l'écriture de scénarios mais aussi à la composition de créations sonores et/ou musicales.

Au sein de l'Atelier de Création Sonore Radiophonique comme administratrice jusqu'en 2015, où elle vut naître de très belles émissions, elle pris une part très active dans la création des projets La Coquille, Empreinte et du festival Monophonic, dont elle a assuré la co-programmation. Dans ce dernier, elle conçoit Radio Moniek, entité créative collective qui sévit encore en radio et en public, sous la forme d'un collectif féminin pluridisciplinaire et indiscipliné.

Enfin, au-delà des grandes aventures qu'elle a participé à fonder comme Radio Esperanzah, Radio Sonic ou Radio Activities, elle réalise des créations radiophoniques. Il y eut « L’Homme d’Ambiance », portrait utile d’un accordéoniste albanais sans papiers, « Derrière chez moi » un docu-fiction personnel tourné en Kanaky Nouvelle-Calédonie (Prix SCAM 2010), le diptyque "Plus de Culture dans mon quartier" ("La Machine à créer" et "La Ruche") et "Camille", portrait d'un·e artiste en transition. Et toujours, un grand nombre de petites et moyennes formes, créées individuellement ou collectivement, en direct, en studio ou sur un plateau.