La fin d’un mythe ?...

Publié le  25.11.2010

Quel est ce lieu où des gaillards à la gâchette facile, grands amateurs de whisky, aimaient se retrouver pour discuter le coup, en boire beaucoup, en tirer un vite fait ou plusieurs lors de rixes légendaires ?... Le saloon, bien sûr !

 

Haut lieu de la culture ouest-américaine, pérennisé par les westerns et la BD, le saloon est indissociable de l'image du Far West viril de l'Amérique du XIXe siècle.

 

C'est là que le « lonsome cow-boy », plus du tout solitaire pour le coup, rejoignait ses pairs pour partager, tel un rite immuable, une socialité bravache et musclée dans les vapeurs de cette eau-de-vie de grain que les pionniers originaires d'Ecosse et d'Irlande eurent le bon goût d'emmener dans leur bagages : scotch, blend, bourbon, rye, corn… qu'importe le flacon, pourvu que vienne l'ivresse.

 

Pas une ville du Far West qui ne compta son saloon avec sa porte à double battant s'ouvrant dans les deux sens, son long comptoir, son ambiance honky-tong… Et pas d'institution sociale qui n'échappe à l'œil scrutateur des historiens et autres spécialistes du passé, fût-il récent. Aussi, ne s'étonnera-t-on pas d'apprendre que des archéologues américains ont entrepris des fouilles à l'emplacement d'anciens saloons des villes minières de l'Ouest.

 

Virginia City, dans le désert du Nevada, est une de ces villes qui doit sa prospérité à l'extraction de l'or et de l'argent du Gold Canyon et du Comstock Lode entre 1858 et 1878. Sous le trottoir de bois de sa rue principale, là où se situait naguère le saloon, les chercheurs ont mis au jour des milliers de bris de verre de bouteilles de… champagne, autant de coquilles d'huîtres brisées, de nombreux fragments d'élégants verres à pied, ainsi qu'une petite pipe en ivoire dont l'analyse ADN a révélé qu'elle a appartenu à une femme…

 

Une exception, le saloon de Virginia City ?... Que nenni ! Dans le sous-sols des saloons d'autres villes, ils ont découvert, parmi les tessons de bouteilles de whisky (quand même !...) ou de vin et la vaisselle brisée, des fragments d'accessoires féminins : rubans, épingles à cheveux, gants, mouchoirs, ombrelles… présents en bien trop grand nombre pour les attribuer aux filles employées par la maison ou à quelques Calamity Jane de passage, soudain prises d'un irrésistible besoin d'afficher leur féminité…

 

Des femmes… pardon, des dames dans les saloons !… Voilà qui transforme radicalement l'image de ce lieu emblématique de la culture yankee-macho. Une révolution culturelle, en quelque sorte… En tant que femme, je n'ai évidement rien contre ; il reste que toucher à un mythe n'est jamais anodin.

 

Bien sûr, le programme de fouilles est loin d'être terminé et, prudents, les chercheurs rappellent qu'à ce stade il est prématuré de tirer des conclusions. Mais, qui ne sent d'où vient le vent « dans les plaines du Far West quand vient la nuit » des scientifiques… D'un débit d'alcool fréquenté par des cow-boys en mal d'ivresses bagarreuses, de virils règlements de compte et de parties de poker truquées, ils nous concoctent une maison de bouche raffinée où des couples, tout ce qu'il y a de chic, se sustentaient en buvant du champ !... Vous le croyez, vous ?

 

Au pire, il nous restera toujours les westerns, même les plus spaghetti d'entre eux ont leur vrai saloon !

À découvrir aussi

Barnabé #4

  • Fiction
>>> découvrez le premier épisode de Barnabé de Gwendoline Gamboa ici! >>> le deuxième épisode est là! >>> et le troisième, c'est par là!

L'expérience du beau

  • Fiction
En fin d'humanité, nous avions un professeur de latin qui nous a parlé un beau jour de l' « expérience philosophique du beau ». À cet âge-là, avec toute l'avidité intellectuelle dont sont capables les...

Deux petites réflexions sur la démocratie

  • Fiction
Notre européenne Belgique, qui s'offre le luxe de vivre sans gouvernement depuis plus d'une année (remercions les nationalistes de tous bords), présente aujourd'hui une croissance supérieure à celles ...
  • Écrit

Allégorie d’un vendredi du monde d’après : BD d'anticipation de Morgane Somville

  • Fiction
À quoi devraient idéalement ressembler les mois à venir ? Pour la bédéaste Morgane Somville, retrouver l’effervescence des soirées entre copines de la "vie d'avant" serait un must, mais pas sans en tirer quelques enseignements.