Marie Noble : « Je crois qu'un festival littéraire doit être une constellation d'intimes »

Publié le  15.05.2020

Quel est le rôle d'un salon du livre aujourd’hui ?

Pendant une dizaine de minutes, la commissaire générale de la Foire du Livre de Bruxelles Marie Noble répond aux questions de Bela afin de faire connaître son métier auprès des créateurs et créatrices et de favoriser les synergies. L’objectif de cet entretien est également d’expliquer quelles sont les réflexions en cours au sein de la structure pour faire face à la crise du Covid-19. Une manière de pousser un coup de gueule, d’appeler à agir, d’inspirer.

Dans cette interview, on parle notamment de TGV, de management de confiance, d'atelier de positionnement, de passerelles, de transversalité, de cabane, etc. 

Marie Noble : la Foire du Livre de Bruxelles, un événement créateur de liens

À découvrir aussi

Métiers du spectacle vivant : Olivier Minet, directeur de latitude 50 et programmateur

  • Interview
par Maud Joiret   Que fais-tu ici à Avignon ?
  • Écrit
portrait d'Olivier Verschueren devant des livres dans sa librairie

Olivier Verschueren : « Je crois très fort à l'intensification de certains rapports »

  • Interview
Olivier Verschueren, gérant de la librairie Livre aux Trésors à Liège, témoigne de son expérience du confinement et veut privilégier les rapports réels avec les clients.

Sur le pouce avec Jean-Marie Piemme - La main qui ment

  • Interview
La Main qui ment vient de paraître aux éditions Actes Sud-Papiers. Trois textes sur la guerre civile (La Main qui ment, Avaler l’océan et Le sang des amis) à découvrir sans attendre. L’occasion pour B...

Sur le pouce: Myriam Saduis

  • Interview
On vous croise ici ou là, et hop, on vous chope pour une interview sur le pouce. Cette fois-ci, on rencontre Myriam Saduis, autrice et metteuse en scène, qui est à l'affiche du théâtre des Martyrs jus...