Menu
Mon compte
  • Spectacle vivant
Revenir à la liste des auteurs

Biographie 

 

Après une maîtrise de Lettres à Lille, Selma Alaoui vient en Belgique pour étudier à l’INSAS. Elle vit maintenant à Bruxelles et y travaille comme actrice et metteure en scène. Au théâtre, elle a joué notamment sous la direction de Nicolas Luçon, Anne-Cécile Vandalem, Denis Laujol, Armel Roussel. Au cinéma, elle a tourné pour Vincent Lannoo, Bruno Tracq ou encore les frères Dardenne.

Depuis 2007, elle est la co-directrice artistique de l’asbl MARIEDL avec d’autres jeunes artistes : Coline Struyf et Emilie Maquest.

Sa première création, « Anticlimax » de Werner Schwab, se veut un travail poétique et organique sur l’identité, l’existence, la société et la famille (Prix de la meilleure Découverte théâtrale 07 / Prix du Jury international du Festival Emulation 08). Son deuxième spectacle « I would prefer not to » est une écriture propre sur ce qu’on appelle la mélancolie. (Prix de la meilleure mise en scène 2011). Elle a aussi réalisé 2 courtes formes théâtrales : « Black Tarentula », d’après le roman de Kathy Acker et « Chiennes », fruit d’une réflexion sur la représentation des femmes et le féminisme (en collaboration avec Aurore Fattier).

Depuis 2012, Selma Alaoui donne des séminaires de jeu aux étudiants acteurs du Conservatoire Royal de Mons, de l’IAD et de l’INSAS.

Son dernier spectacle vient d’être créé en octobre 2013 : « l’amour, la guerre », un travail sur le lien entre amour et révolution librement inspiré de Shakespeare (Théâtre Les Tanneurs, Bruxelles). On la verra en fin de saison en tant qu’actrice dans « Mange ta glace » de Sofie Kokaj et « Homme sans but » d’Arne Lygre mis en scène par Coline Struyf.