Strip #2 : Morgane Somville

Publié le  20.09.2022

À quoi ressemble la bande dessinée belge qui réfléchit en s’amusant ? Réponse en images avec Morgane Somville. Pour Bela, elle a accepté de réaliser un strip, en 4 cases, impertinent et humoristique. Le thème : au choix du moment qu’elle proposait un contenu nourri par l’actualité, son quotidien ou le calendrier culturel. L’intention : promouvoir la BD innovante et donner la parole à des jeunes illustrateurs et illustratrices à propos de la manière dont iels ont envie d’habiter le monde.

Le résultat : un strip sur ses rêveries immobilières et les difficultés d'accès à la propriété pour les jeunes. À l’aube de ses 35 ans, Morgane se demande souvent si elle aura un jour la possibilité d’avoir sa maison à elle. Ces dernières années, elle a découvert les pages « Cheap Old Houses », des maisons bon marché en plein milieu des campagnes désertées au profit des villes, ou dans des quartiers dépeuplés à cause de politiques sociales désastreuses. Cette idée qu’en tant qu’artiste elle ne pourrait probablement jamais vivre sereinement dans une maison qu'elle aurait achetée, qui lui appartiendrait et qui serait pensée entièrement pour elle la rend triste. Comment a-t-on pu en arriver là ?

4 images d'un strip
© strip de Morgane Somville

À découvrir aussi

Les mots touchent l'infini

  • Fiction
Les mots sont des balais magiques sur lesquels m'envoler. Au service d'histoires inouïes, roulés dans des récits qui rejouent le monde, ils ondulent animaux sauvages, me sautent à la gorge. Donnant le...
  • Écrit
homme avec une casquette qui regarde au loin

Strip #3 : Filippo Fontana

  • Fiction
Pour Bela, le graphiste et illustrateur Filippo Fontana croque avec humour, dans un strip de 4 cases, la guerre en Ukraine et questionne notre dépendance au pétrole. 

Ça a débuté comme ça

  • Fiction
1. Ah ! L’angoisse de la page blanche !

Mais quelle page blanche ?

  • Fiction
Il est courant d’associer le mythe de l’écrivain à la malédiction de la page blanche. En tant que scénariste, on me demande souvent d’où viennent mes idées et si je ne suis jamais en manque d’inspirat...