Que changer dans la culture : vidéo de Priscilla Adade

Publié le  19.06.2020

Quelle politique culturelle pour demain ? S'il y avait une seule chose à changer dans la culture, quelle serait-elle ? Réponse de Priscilla Adade, actrice, chanteuse, entrepreneuse.

« Le plus important maintenant, c’est de décoloniser, d’arrêter cet entre-soi de personnes de couleur blanche qui gouvernent les directions, les bureaux, qui sont en charge des portefeuilles au niveau de la culture. […] Il est temps maintenant d’instaurer des quotas si on ne peut pas le faire naturellement et de forcer ce changement. »

Pricilla Adade : refléter la culture belge qui est diverse et variée

À découvrir aussi

  • Spectacle vivant – Théâtre
Deux mains, l'une tenant une silhouette de femme et l'autre une silhouette d'homme

Les quotas, une menace pour la liberté de choisir ? : texte d'Elsa Chêne

  • Opinion
Dans le prolongement du groupe de réflexion des 52 auquel elle a participé, la metteuse en scène Elsa Chêne développe à l'écrit, en son nom, la question des quotas hommes-femmes dans le monde théâtral.
  • Écrit
portrait d'Adeline Dieudonné souriante

Que changer dans la culture : vidéo d'Adeline Dieudonné

  • Opinion
Adeline Dieudonné, autrice, défend la création d'un véritable statut d'artiste pour le secteur culturel en Belgique qui génère autant de valeur que les autres.
  • Écrit
pictogrammes de bonhommes qui écrivent

Lancement d'une étude inédite sur les auteurs et autrices de livre en Fédération Wallonie-Bruxelles

  • Opinion
Comment s’organise l'activité des auteurs et autrices de livre en Fédération Wallonie-Bruxelles, et avec quels soutiens? Quelle est la nature de leurs revenus? Quels sont leurs besoins? Ces questions sont au cœur d’une étude ambitieuse qui vient d’être lancée par l'asbl Bela.
  • Multimedia
Portrait de Laure Bernard

La culture à portée de clic : tribune de Laure Bernard

  • Opinion
Laure Bernard, Youtubeuse en art avec sa chaîne « L’art comptant pour rien », parle de son expérience durant le confinement et la crise sanitaire.